• School Fic : Chapitre 1

    La fiction number 4, va accueillir son premier chapitre '^' //SBAFF//

    La shcool-fiction nommée N'essaie pas d'oublier ton passé, vis avec !

    Bonne lecture !

    ~~~~

    School Fic : Chapitre 1

     

    PDV ???

    - Nat ! Alors, tu viens à la soirée chez Grey ou pas ? demanda une voix masculine qui ne m'était pas inconnue.

    Nat, c'était ainsi qu'il m'avait appelé. Oui, après tout, il ne connaissait pas mon réel prénom, personne ne le connaissait de toute façon mis à part mes vieux amis d'enfance. Lui ? Il s'appelait Sting. Sting faisait partie de ma bande depuis la première année de lycée. Les gars de ma bande qui connaissaient mon vrai nom étaient Grey, Luxus, Gajeel, Jellal et Roméo. Le reste ne savait rien de moi.

    Mais en réalité, il y avait également des filles qui connaissaient mon prénom. Elles se prénommaient Lisanna, Mirajane et Erza. Elles étaient mes amies, mais notre groupe s'était séparé dû à ma longue dépression qui dure depuis quatre ans, déjà. Quatre longues années qu'aucun sourire sincère n'a été donné de ma part à qui que ce soit. Etrangement, elles me manquent. Elles me manquent toutes énormément. Lorsque je me souvenais de notre enfance, une sensation particulière envahissait mon estomac.

    - Ouais, je viendrais, répondis-je, avec toujours le même faux sourire.

    - Cool ! Mais, Nat... Arrête avec tes faux sourires, ça devient chiant... dit Sting. Si t'essayais de réellement sourire ?

    Alors il avait remarqué ? Pas étonnant, après tout. A force de rester avec moi, il a dû finir par remarquer.

    - Tu sais bien que je n'y arriverai pas.

    Je n'y arriverai pas. C'est vrai. Je n'y arriverai jamais. C'était clair.

    - Non, Nat', j'suis certain qu't'y arriveras ! Les autres me racontent souvent qu'avant t'étais vraiment très dynamique, très serviable, très attentionné, très sympa, toujours prêt à s'amuser ou à se battre... Bref, t'étais incroyable, m'ont-ils raconté !

    - Sting. Pas tant que je n'oublierai pas. Jamais je ne pourrai...

    Oui, tant que j'aurais ce passé en tête, jamais rien d'exceptionnel ne sortira de ma part, c'était clair comme net.

    - Alors essaie d'oublier, et va de l'avant ! S'il te plait. Souris... Mais pour de vrai ! Nat, t'es mon pote, je veux qu'tu sois plus joyeux, comme nous ! Tiens, pourquoi tu te taperais pas une nana ? Comme nous !

    Comme... eux ? Ah ha... ça je pensais pas. Sortir avec une fille, mais, la semaine d'après, la tromper avec une autre et ainsi de suite ? Ah non, ça je ne pense pas que ça arrivera un jour ! Cela dit, peut-être que de me taper une fille, mais de la garder plus longtemps serait juste ? Je ne savais pas. De toute façon, je n'étais plus capable d'aimer. La seule personne qui aurait dû m'apprendre ce sentiment avait mystérieusement disparu. Je le détestais maintenant. Même si je l'aimais encore au fond. Mais je l'avais tellement cherché, tellement... que j'avais fini par abandonner. Même si en réalité je le cherchais encore. Je le chercherai toujours dans l'ombre. Papa...

    - Je sais pas, je verrai.

    A ce moment là, la sonnerie retentit. Il était vrai que j'étais au lycée en ce moment même, assis sur un banc, squattant mon smartphone tranquillement, avant qu'il ne vienne m'aborder.

    - Bon, j'espère qu't'y réfléchiras, à plus "Nat", me dit il en insistant bien sur le "Nat", avec un sourire avant de s'en aller.

    Pff... Il allait vraiment me souler ce Sting. Il était sûrement le plus curieux des gars de ma bande, franchement. Bon, je crois que je vais un peu roupiller avant d'aller en cours, ça ne me branchait franchement pas d'y retourner. Avoir 17 ans  était parfois compliqué.

    * * * *

    Le temps passa vite, j'étais retourné en cours avec 35 minutes de retard. Oui, j'étais souvent en retard, et les profs devenaient des habitués de mon cas, et commençaient à s'en foutre royalement. Pourquoi s'attarder sur un gamin irresponsable, qui en plus de ça, était le plus populaire de tout le lycée et qui était beau comme un dieu ? -Bon, d'accord, j'avoue que la dernière phrase était très prétentieuse, et je m'en excusais. Quelle bande d'attardés ces profs. Mais bon, je ne m'en plaignais pas, ça m'arrangeait après tout, je pouvais très souvent être en retard, tant que mes résultats étaient corrects.

    Après que les cours de la journée soient passés, je me promenai avec mes potes de la bande dans le quartier.

    - Les gars, qu'est-ce qu'on va bien pouvoir foutre de la journée, faire des trucs chiants comme d'hab' ?

    Voici le langage de Gajeel, enfin, la façon la plus sympa pour lui de communiquer. N'espérez pas qu'il soit sympa avec vous, ça risque pas.

    - On a qu'à se défouler dans les boums, comme d'hab', ouais, où est le problème ? répondit mon meilleur pote depuis que je suis gosse, Grey.

    - Ca commence à m'souler, c'truc, mais tarpin, quoi ! On peut pas changer ? Si on allait embêter les meufs là-bas, par exemple ? dit Gajeel en pointant un groupe de filles.

    - Ouais, bonne idée, répondit l'un de mes amis d'enfance, Luxus.

    - Attends, on s'répartit qui on s'tape, je prend la bleue avec les gros boobs ! s'exclama Grey.

    Qu'il était con ! De là, on pouvait pas vraiment voir le visage de ses filles, je pariais qu'après il allait la trouver moche et allait se casser ou prendre une autre. Franchement, c'était toujours comme ça depuis qu'on était tout petit. Et les autres allaient le suivre, bien sûr...

    - OK, moi j'verrai une fois là-bas, ciao ! répondit Gajeel avant de se diriger vers ce fameux groupe.

    - Oh, attends ! s'exclama encore Grey avant de le suivre.

    - Oh les gars, sérieux, vous m'attendez même pas ! suivit Luxus.

    Et ainsi de suite, Sting, Rog et Loki partirent aussi, à la fin, il ne restait plus que moi, Jellal et Roméo.

    - On fait quoi Nat-nii ? demanda Roméo.

    Roméo m'appelait toujours Nat-nii, en fait, il appelait souvent certaines personnes comme ça. Il disait être fan de moi, c'est pour ça qu'il m'appelait ainsi. Il me considère comme son grand frère aussi. J'étais apparemment le seul garçon à qui il fait ça. Il avait déjà appelé Erza, Erza-nee, il l'aimait beaucoup à l'époque. Mais il avait bien grandi. Il avait treize ans maintenant.

    - Je sais pas, on les rejoindra, mais je veux d'abord les observer, répondis-je.

    - OK, Nat-nii.

    En effet, si j'étais celui d'avant, plein d'énergie, je les aurais suivis tête baissée, sans regarder où j'allais. Mais celui d'avant n'existait plus. Enfin, du moins, tant que ma source d'énergie ne revenait pas, ce qui ne risquait pas d'arriver de si tôt.

    Donc, approchons nous d'eux, et écoutons ce qu'ils disaient, mais pas trop. Grey s'approcha de la fameuse bleue à l'imposante poitrine. Punaise, en fait elle était sacrément jolie ! Ce groupe de filles n'était vraiment pas mal ! Les autres s'approchèrent des autres filles, mais l'une d'entre elles, dont je ne pus voir le visage, recula un peu et se mit à l'écart. Non... ne me dites pas qu'elle contait s'enfuir et laisser ses amies gérer seules cette situation ?! Non, je ne pouvais pas laisser passer ça. Je m'approchai donc, de cette fille. Roméo et Jellal me regardèrent d'un œil interrogateur, mais ne bronchèrent pas, pensant sûrement que si j'avais eu la peine de me diriger vers le groupe, c'était que j'avais une raison, et c'était vrai ! La fille s'éloigna un peu et se dirigea vers un coin de rue plutôt très sombre, et à l'écart des autres, là où personne ne peut ni la voir, ni l'entendre. Elle n'était vraiment pas maligne. De là, n'importe qui pourrait la violer ! Elle devait être conne ? Je le pensais, c'était certain. Je m'approchai donc vers ce coin sans que personne ne me voit, enfin, ce que je croyais, avant que je ne remarque que cet idiot de Grey m'avait vu. Je pus entendre un bout de leur conversation, -oui au début il ne faisait que la regarder, ce qui était étrange.

    - Eh, dis, la jolie bleue, c'est quoi ton nom ? demanda justement ce dernier.

    - Euh, J-Juvia...

    Elle était comme paralysée devant Grey, et rougissait à vu d'œil. Attendez, ne me dites pas qu'elle a eu un coup de foudre ?! Très probablement. OK... Grey était beau, fort, intelligent des fois, a tout pour plaire... Mais désolée ma jolie, il va te tromper dans une semaine. Elle le remarquera plus tard sans doute.

    - Et toi ? finit-elle par dire.

    - Moi, c'est Grey, t'as un joli prénom tu sais ?

    - Merci... rougit la concernée.

    - Et sinon, la blonde de ton groupe qui vient de filer...?

    - Elle ? Oui, quoi ? demanda-t-elle, assez sur ses gardes, sans que je ne sache pourquoi.

    Ce n'était pas de la jalousie, je l'aurais vu sinon. Mais plutôt autre chose. Comme si elle avait... peur ? Peur pour qui ? De quoi ?

    - Ca te fait rien qu'elle soit partie comme ça, lâchement...? demanda Grey, perturbé par l'expression de la bleutée.

    - Ah, non ! Elle n'est pas partie lâchement, je la comprends très bien ! s'exclama Juvia, une lueur de tristesse apparaissant dans ses yeux.

    - Ah ? Alors ça te fait rien qu'un de mes potes l'ai suivi...?

    - Quoi ?! Oh non, désolée, il faut que j'aille la voir, direct ! s'exclama encore Juvia, mais plus fort cette fois-ci, paniquée

    - Hey, hey, t'inquiète pas ! Nat' n'est pas un sal type, il lui ferra rien de louche, la rassura Grey

    - Nat ? Tu veux pas plutô-

    Je n'eus pas le temps de finir d'écouter sa phrase que j'étais déjà dans la fameuse rue. La fille était là, contre un mur du côté opposé où j'étais, je ne pus pas voir son visage à cause de ses longs cheveux dorés qu'elle avait mis en queue de cheval avec quelques mèches mises en avant, sans doute. Ses cheveux lui allaient sûrement jusqu'au bas du dos. Mais même sans voir son visage, je pus deviner que cette fille devait être jolie. Elle avait de parfaites formes en tout cas. Sûrement la mieux formée de son groupe, avec l'autre bleue. Mais je ne comprenais pas pourquoi autant de tristesse dans les yeux de son amie aux cheveux bleus, justement. Elle devait connaître pour sûr son passé.

    Elle leva la tête et je ne pus voir que quelques larmes sûrement, voler en même temps que ses mèches de devant. Et, sans que je ne le veuille, je m'avançai vers elle. Je ne savais pas ce qu'il m'arrivait ! Elle devait sûrement... m'attrister ? Mais je n'avais même pas vu son visage ! Je n'étais même pas sûr qu'elle pleurait... Mais alors, qu'étaient ces petits goutes qui s'envolaient avec ses mèches de son visage ? Elle pleurait, c'était certain.

    Je m'avançai encore plus, j'étais à présent devant elle. Celle-ci releva la tête, et tout son corps qu'elle avait crispé, et vit mon visage. Là, je ne pouvais pas deviner l'expression de son visage puisque je ne le regardais pas. Et, sans que je ne pus voir son visage, je la plaquai contre le mur où elle s'était appuyée quelques secondes auparavant. Je posai mon visage sur son coup et respirai son odeur plein les poumons, elle sentait si bon. Mais cette odeur m'était nostalgique, très nostalgique, ça me perturba. Ses mèches se mélangèrent avec mes cheveux roses. Oui, je savais... C'était étrange d'avoir des cheveux roses, surtout que j'étais un garçon.

    Je pense que la position dont on se trouvait devait la perturber, ou même l'énerver, mais elle ne dit rien. Ce qui m'étonna fortement. Je sentis son souffle qui se faisait de plus en plus rapide, son cœur battait d'une vitesse incroyable. C'était comme si elle avait retrouvé une personne qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps, soit qu'elle détestait, soit qu'elle aimait, ou bien que la personne qu'elle aimait lui disait qu'il l'aimait aussi, ou encore qu'elle avait peur. J'aimais son odeur. Son odeur étrangement envoutante. En fait, je pense que je la dérangeais énormément, même si c'était certain. Je ne savais même pas pourquoi je fais ça. En temps normal, je ne m'intéresserais même pas à elle.

    - Qu-...qu'est-ce que tu fais ? dit-elle enfin.

    Sa voix. Elle était magnifique. Sa voix était si féminine, si jolie si... nostalgique. Oui, je connaissais cette voix. J'en étais sûre maintenant !

    - S'il te plait, tu peux... T'en aller...? Tu me déranges... ! gémit-elle.

    En même temps je la comprenais, j'aimerais me dégager d'elle, mais je n'y arrivais pas. Je ne pouvais pas, j'étais si bien. Mais pourquoi ne me poussait-elle pas alors ?

    - S'il te plait... !

    Sa voix était si suppliante, et si triste. Je pense que je vais me relever, et oublier cette histoire pour toujours.

    - ... S'il te plait... N-Natsu !

    Que- Quoi ? Elle... connaissait mon prénom ? Seuls mes amis d'enfance le connaissaient... Ce n'était pas possible ! Je me dégageai enfin d'elle, un visage choqué s'emparant de moi. Je regardai son visage, ses yeux chocolat pris par la peur et la surprise. J'avais raison : cette fille était très jolie. Ses traits étaient joliment tracés. Elle devait avoir le même âge que moi. Mais cette fille... Cette blonde aux yeux marron... Non !

    - L-... Lucy ?!

    Lucy, la personne qui avait été auparavant la plus importante pour moi est actuellement... devant moi ? Après tout ce temps, elle était revenue ?

    ~~~~

    Fini, je sais qu'il était court, désolée.

    C'était un bien étrange chapitre 1, non ? 8D Sachez que ce sera pareil jusqu'au chapitre 3 normalement xD

    En tout cas, dans cette fiction il y aura des trucs parfois choquants, je préfère le dire maintenant x3

    « OS 3 : Le plan de Mirajane ou de Luxus ? [Concours d'Alaska][Fairy Tail] Quizz ? »

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Décembre 2015 à 12:52
    Je ne m'attendais à ce qu'il y ai une nouvelle fiction, en tout cas elle a l'ai bien, j'ai hâte de voir la suite <3
    2
    Samedi 12 Décembre 2015 à 15:23

    Merci >w<

    3
    Samedi 12 Décembre 2015 à 15:45
    De rien >w<
    4
    Samedi 12 Décembre 2015 à 16:16
    5
    Samedi 12 Décembre 2015 à 17:03

    Omg j'adoooooore ♥ 8'D

    J'ai trowwwp hâte de lire la suiiiiite ♥ *ww*

    6
    Samedi 12 Décembre 2015 à 17:04

    Merciiiii *^* 8D

    7
    Samedi 12 Décembre 2015 à 17:16

    De rieeeen *^*

    8
    Samedi 12 Décembre 2015 à 18:12
    9
    Umi-Chan
    Samedi 13 Janvier à 21:54
    Super chapitre !! *O* Mais je n'aime pas bcp voir Natsu "non-dynamique" ! Status de ma critique : Alors mon choux , a toi de jouer !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :